Sandrel Carole - Vénus & Hottentote : Sarah Bartman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sandrel Carole - Vénus & Hottentote : Sarah Bartman

Message par Emma le Mar 14 Jan - 17:29

Vénus & Hottentote : Sarah Bartman
de
   Sandrel Carole

Quatrième couverture :  
Qu'avait-elle de si particulier, Sarah Bartman, femme khoi d'Afrique du Sud, pour qu'au début du XIXe siècle, on l'exhibe comme un animal dressé, dans les foires et au Muséum, devant les badauds d'Angleterre et de France ? Il ne s'agissait pas seulement de l'attraction de ses fesses aux dimensions exceptionnellement généreuses, prodige de la nature aux yeux des savants et bateleurs, mais de particularités intimes qu'elle se refusa à dévoiler jusqu'à sa mort. Alors seulement l'éminent Georges Cuvier, père de la paléontologie, put les examiner, après prélèvements, et sans état d'âme, comme en témoigne son rapport d'autopsie qui, pendant longtemps, ne choqua personne. Sarah Bartman était esclave, son fessier extraordinaire devait inspirer ce commentaire à un contemporain : " Elle était stéatopyge jusqu'à la faute... " C'est le destin terrible de cette femme, surnommée la " Vénus Hottentote " et dont les " restes ", presque deux cents ans plus tard, sont revenus en majesté dans son pays natal, l'Afrique du Sud, que Carole Sandrel restitue ici dans un récit bouleversant.

   

Acheter sur Amazon
avatar
Emma
Admin
Admin

Messages : 1693
Date d'inscription : 17/07/2013
Age : 29
Localisation : Rouen - 76

http://creationsdemmanuelle.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sandrel Carole - Vénus & Hottentote : Sarah Bartman

Message par peanutz le Mer 15 Jan - 9:22

Voilà un livre que je n'ai pas particulièrement apprécié ( Je sais, je fais très peu de critique positive ! ).
L'inconvénient principal de ce livre c'est que l'on s'attend à en apprendre plus sur la vénus. Le problème, c'est que ce que l'on apprend sur elle c'est justement qu'on ne connait pas grand chose de sa vie. Du coup, il s'agit plutôt de la société qui entoure cette femme, société qui, de nos jours, serait considéré comme ayant des mœurs douteuses. 
Après je comprend bien qu'il n'est pas évident de parler d'une femme dont on ignore la langue qu'elle parle ( bien que l'auteur soupçonne qu'il s'agisse de l'afrikaans ), si elle est esclave ou si elle a suivi volontairement ses "possesseurs" ou encore quel était son nom !
Par contre le détail sur la société de l'époque est là ( ou plutôt sur une certaine société de l'époque ). On en apprend plus sur le type de personne qui vont la voir ou encore sur quelques scientifiques.
Je conclurais en disant que malgré le titre qui ne colle pas forcément bien au contenu ( à mon sens ), je dois bien admettre que j'ai lu ce livre il y a environ un mois et que, pour une fois, je n'en ai pas oublié les trois quart ! C'était malgré tout intéressant et j'ai appris des choses ; ce n'était donc pas du temps perdu !
avatar
peanutz
Lecteur assidu
Lecteur assidu

Messages : 109
Date d'inscription : 10/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum